17 Mai, 22

Comment la révolution des véhicules électriques affecte les politiques gouvernementales dans le monde entier.

Les véhicules électriques prennent de l'importance dans l'élaboration des politiques dans le monde entier. Et ils s'assurent à juste titre un rôle central dans la manière dont les gouvernements prévoient de rendre les transports plus durables. Le gouvernement indien, par exemple, a fait des véhicules électriques un élément crucial de sa politique de transport dans le budget de l'Union 2022. Et c'est une victoire importante pour nous ! Étant l'un des pionniers à introduire les voitures électriques dans le sous-continent indien, nous sommes très heureux de savoir que le gouvernement s'investit pour créer un avenir propre et vert pour les transports.

À l'échelle mondiale, les transactions sur les véhicules électriques se sont multipliées en 2021 par rapport à 2020, atteignant un record de 6,3 millions. En Europe, avec le meilleur taux de réception au monde, un cinquième des véhicules vendus en 2021 étaient électriques, selon Bloomberg.

Le coût des véhicules électriques est en baisse et des dizaines de billions de dollars de capital-risque financent des entreprises de mobilité électrique.

De plus, la nouvelle politique d'échange de batteries permettra aux entreprises de travailler avec les gouvernements des États et de se révéler un catalyseur vers l'électrification des transports ! Selon plusieurs gouvernements, l'accent sera mis sur l'intégration des technologies propres et des véhicules électriques dans le secteur des transports publics. Une telle annonce permet aux entreprises du secteur des véhicules électriques d'investir plus facilement dans les nouvelles technologies, l'innovation et de travailler au passage aux véhicules électriques ! Nous sommes également impatients d'élargir les horizons de nos opérations dans le beau pays de l'Inde et sur le continent africain.

La réalité des véhicules électriques en Afrique

Les véhicules électriques restent rares dans la majeure partie de l'Afrique, sa probabilité est d'environ un sur un million. En Afrique du Sud, qui est considérée comme le plus grand marché de véhicules électriques du continent, seuls 1 000 véhicules sur 12 millions dans ses rues sont des véhicules électriques. 

Beaucoup moins de véhicules électriques sont en activité dans la plupart des autres pays africains. C'est parce que les véhicules les plus connus sont recyclés. 

Des rapports ont évalué qu'environ 40 % des produits mondiaux de véhicules d'occasion sont destinés à l'Afrique. Au Nigéria, au Kenya et en Éthiopie, on note que l'ampleur atteint environ 80 à 90 % du total des véhicules importés. 

Politiques gouvernementales africaines

Quoi qu'il en soit, cela ne changera probablement pas de sitôt. Contrairement à l'Europe où les approches gouvernementales poussent les marchés automobiles à adopter des choix plus respectueux de l'environnement comme les véhicules électriques, les législatures africaines sont plus détendues.

Un seul pays africain, le Cap-Vert, a fait tout ce qui était en son pouvoir pour éliminer les véhicules à essence en se concentrant sur la fin des importations de ces véhicules d'ici 2035.

En comparaison, environ 17 pays ont établi des réglementations comparatives en Asie, en Europe et en Amérique. De même, un nombre considérable de nations promettent aux ODD zéro émission nette de gaz à effet de serre. 

 

A Local Solution to the EV Problem In Africa 

En Afrique, la révolution ne fait que commencer. Les données sur la révolution des véhicules électriques en Afrique sont rares. Néanmoins, cela brosse un sombre tableau. Quelques gouvernements dirigés par des États ont élaboré de grands plans d'expansion – pour la création d'emplois, pour aider à la contamination de l'air métropolitain et pour faciliter la suppression des coûteuses subventions aux carburants. Le Kenya a besoin que 5% des importations de véhicules soient des véhicules électriques d'ici 2025 et réduit les droits d'importation des véhicules électriques. Le Ghana, le Rwanda, les Seychelles et Maurice annulent également les droits d'importation.  

L'Égypte a l'intention de produire 20 000 véhicules électriques localement chaque année à partir de 2023. La Namibie a besoin de 10 000 véhicules électriques dans les rues d'ici 2030 ; L'Afrique du Sud vise 2,9 millions d'ici 2050.  

Le changement est inévitable et avec lui vient l'opportunité d'améliorer la condition du continent. C'est là qu'interviennent des startups comme MAuto. 

Nous avons signé un accord avec PIA pour nos opérations et pour démarrer la plus grande unité de fabrication de véhicules électriques de MAuto en Afrique à PIA Togo avec la présence de Hon. Ministre de l'Environnement et des Ressources Forestières M. Katari Foli-Bazi, Hon. Ministre des transports routiers, ferroviaires et aériens, M. Affoh Atcha Dedji, Ministre de la promotion des investissements, Mme Rose Kayi Mivedo, et Ministre du commerce, de l'industrie et de la consommation locale, M. Kodjo Adedze. En comparaison, environ 17 pays ont établi des réglementations comparatives à travers l'Asie, L'Europe et l'Amérique. De même, un nombre considérable de nations promettent aux ODD des émissions nettes de gaz à effet de serre nulles.  

Construire une industrie automobile durable et inclusive

Nous visons également à créer un environnement non sexiste. Pour cela, nous visons à employer 50% de femmes. Chez MAuto, nous avons déjà commencé à former des femmes mécaniciennes et techniciennes.  

Et ce n'est pas tout ! MAuto se prépare également à construire la plus grande unité de batterie en Afrique. Notre usine du Togo produira 1 000 unités de vélos par jour, 30 000 unités par mois et 60 000 unités de batteries par mois.  

Nous allons mettre en place un vaste réseau de concessionnaires en Afrique et dans les environs. Nous avons toujours cru à l'entrepreneuriat social. Faisons avancer cette vision pour toutes les générations à venir ! 

17 Mai, 22

Ce qui a motivé la création de M Auto

Notre histoire

Comme toute nouvelle technologie transformatrice, les véhicules électriques créent un éventail de défis et d'opportunités de développement économique puissants. Alors que le marché des véhicules électriques (EV) en est encore à un stade relativement précoce, il est sur le point de remodeler les transports dans le monde entier.  

 Dans le cadre d'une révolution industrielle futuriste et durable, nous ne ressentons pas le besoin de faire les choses selon les soi-disant normes. Nous nous investissons dans la création de solutions qui promettent de résoudre des problèmes plus importants, en particulier en termes de problèmes environnementaux. 

 Notre objectif n'a jamais été d'être simplement une autre entreprise de véhicules électriques. Mais être une entreprise qui reconnaît les problèmes et trouve des solutions durables axées sur la technologie. MAuto ne veut pas d'un avenir où nous avons de la place pour le regret en matière de responsabilité environnementale. Nous protégeons l'environnement et responsabilisons tous ceux qui travaillent avec nous. 

 Étant l'un des pionniers de l'industrie basée sur l'énergie durable, l'idéation de MAuto a commencé en 2014. Nos ingénieurs et dirigeants experts ont commencé à fabriquer des batteries EV. Il nous a fallu près de 4 ans pour déployer notre première flotte de véhicules électriques, comprenant 3 variantes de trois-roues et 3 variantes de deux-talons.  

La société a été officiellement constituée en 2018 et nous avons commencé le déploiement de véhicules électriques à Chennai (Inde) et dans la majeure partie du Togo et du Bénin (Afrique).

Notre travail en Afrique

MAuto Electric a signé un accord avec PIA pour démarrer ses activités et démarrer la plus grande unité de fabrication de véhicules électriques de MAuto à PIA Togo en Afrique en présence de l'hon. Ministre de l'Environnement et des Ressources Forestières M. Katari Foli-Bazi, Hon. Ministre des transports routiers, ferroviaires et aériens M. Affoh Atcha Dedji, Ministre de la promotion des investissements Mme Rose Kayi Mivedo, et Ministre du commerce, de l'industrie et de la consommation locale M. Kodjo Adedze. Nous y travaillons depuis plus d'un an et visons 50% d'emplois féminins.

Nous avons déjà lancé notre formation pour les femmes mécaniciennes et techniciennes. En outre, nous nous engageons à atteindre un ensemble d'autres objectifs, notamment : 

  • Mise en place de la plus grande unité de batterie en Afrique.
  • Production de 1000 unités de vélos par jour, 30 000 unités par mois et 60 000 unités de batteries par mois dans l'usine MAuto Togo. 
  • Construire un vaste réseau de concessionnaires en Afrique et autour de l'Afrique.

Nous sommes de fervents partisans de l'entrepreneuriat social. La durabilité environnementale est l'autre priorité absolue pour nous. Tous les véhicules MAuto sont électriques et conçus pour être en harmonie avec l'environnement. De plus, avec MAuto, nous avons fait venir un nombre important de femmes et de conducteurs transgenres. Et une femme dirigeante supervise une flotte de plus de 50 000 chauffeurs masculins. Et ce n'est pas tout. Il n'y a aucune tolérance envers les préjugés sexistes chez MAuto. Nous examinons uniquement les compétences et le potentiel des personnes, et non leur orientation sexuelle. 

Pourquoi choisir MAuto

Solutions tout électriques

Nous sommes un fournisseur de solutions de transport entièrement électriques. Tous nos véhicules sont 100% écologiques. Chez MAuto, nous croyons fermement en un avenir où toute l'humanité et nos méthodes seront en harmonie avec mère nature, y compris les voyages ! Se déplacer d'un point à un autre ne doit pas nécessairement produire des émissions nocives tout le long du trajet. Voyagez avec MAuto ! 

Sécurité et confort supérieurs 

Nous avons des chauffeurs bien formés et chacun de nos véhicules passe par de multiples contrôles et tests avant de vous parvenir ! Ils sont tous enregistrés, assurés et prêts à partir ! Nos véhicules sont également équipés de capteurs et de systèmes GPS pour toujours garder une trace. Et notre système de réservation simple basé sur une application facilite plus que jamais l'intégration des voyages respectueux de l'environnement dans votre vie ! 

Entrepreneuriat social inclusif  

Le voyage ascendant de MAuto vers les transports, les transports publics, les véhicules électriques et la société dans son ensemble a été mis en évidence par le rôle de femmes visionnaires actrices du changement qui redéfinissent la société et l'avenir de notre planète en accélérant leurs inventions technologiques révolutionnaires et leur amélioration globale. 

Les femmes mécaniciennes ont joué un rôle énorme dans la promotion d'actions concrètes et transformatrices au nom de notre peuple et de la planète, en Afrique, aux Émirats arabes unis et en Inde. De plus, la plus grande flotte de « motos taxis » électriques de MAuto en Afrique a non seulement été construite par des techniciennes EV, mais est également conduite chaque jour par des conductrices.  

Notre avenir : le chemin à parcourir

MAuto envisage d'être une entreprise de véhicules électriques de premier plan qui défend l'innovation responsable et durable. Nous sommes motivés par la nécessité de construire une Afrique et une Inde à l'épreuve du futur en fournissant des solutions de mobilité pratiques, en donnant aux habitants des emplois, en réduisant le taux d'émissions de carbone et en stimulant les économies locales tout en encourageant l'inclusivité au sein de son écosystème. 

 Nous sommes si fiers que nos véhicules aient été fabriqués avec tant d'efforts, de vigueur et d'amour par notre main-d'œuvre féminine. Nous nous efforçons uniquement d'aider toutes les femmes talentueuses à explorer différentes opportunités afin qu'elles puissent monter en flèche. 

 Ces photos ne sont qu'un aperçu de notre travail quotidien stimulant. Rassurez-vous, l'énergie est glorieuse lorsque nos collaborateurs, y compris les femmes, les hommes et les collègues transgenres, prennent les choses en main.

05 Mai, 22

Press Releases Title Here Two

We don’t feel the need to do things according to the “norms”. We invest ourselves into creating big solutions for big problems. With M Auto we brought in a large number of women and transgender drivers. And we have a female leading a fleet of over 50,000 male drivers. There is absolutely no space for gender bias. We only look at opportunities and capabilities everywhere.

All of our vehicles are electric and designed to be in harmony with the environment. The goal was never to be just another EV company. But to be a company that recognizes problems and finds solutions. M Auto doesn’t want a future where we have space for regret of any kind. We are protecting the environment and empowering each and everyone who works with us.

M Auto Electric signs an agreement with PIA for the start of its activities and to start M Auto’s largest electric vehicle manufacturing unit in Africa in PIA Togo with the presence of Hon. Minister of Environment and Forest Resources Mr. Katari Foli-Bazi, Hon. Minister of Road, Rail and Air transport Mr. Affoh Atcha Dedji, Minister of Investment promotion Mme Rose Kayi Mivedo and Minister of Commerce, Industry and Local Consumption Mr. Kodjo Adedze. We have been working on this for the last 1 year and are aiming to employ 50% women. M Auto has already started its training for women mechanics and technicians.

  • M Auto is also aiming to set up the largest battery unit in Africa.
  • M Auto Togo factory will be producing 1000 units of bikes per day, 30,000 units per month and 60,000 units of battery per month.
  • We will be setting up a large dealer network in and around Africa.
  • Our heartfelt thanks to all our vendors and partner.
  • M Auto always believes in social entrepreneurship. Let’s take this vision forward for all the generations to come!
05 Mai, 22

Press Releases Title Here One

We don’t feel the need to do things according to the “norms”. We invest ourselves into creating big solutions for big problems. With M Auto we brought in a large number of women and transgender drivers. And we have a female leading a fleet of over 50,000 male drivers. There is absolutely no space for gender bias. We only look at opportunities and capabilities everywhere.

All of our vehicles are electric and designed to be in harmony with the environment. The goal was never to be just another EV company. But to be a company that recognizes problems and finds solutions. M Auto doesn’t want a future where we have space for regret of any kind. We are protecting the environment and empowering each and everyone who works with us.

M Auto Electric signs an agreement with PIA for the start of its activities and to start M Auto’s largest electric vehicle manufacturing unit in Africa in PIA Togo with the presence of Hon. Minister of Environment and Forest Resources Mr. Katari Foli-Bazi, Hon. Minister of Road, Rail and Air transport Mr. Affoh Atcha Dedji, Minister of Investment promotion Mme Rose Kayi Mivedo and Minister of Commerce, Industry and Local Consumption Mr. Kodjo Adedze. We have been working on this for the last 1 year and are aiming to employ 50% women. M Auto has already started its training for women mechanics and technicians.

  • M Auto is also aiming to set up the largest battery unit in Africa.
  • M Auto Togo factory will be producing 1000 units of bikes per day, 30,000 units per month and 60,000 units of battery per month.
  • We will be setting up a large dealer network in and around Africa.
  • Our heartfelt thanks to all our vendors and partner.
  • M Auto always believes in social entrepreneurship. Let’s take this vision forward for all the generations to come!
05 Mai, 22

Press Releases Title Here

We don’t feel the need to do things according to the “norms”. We invest ourselves into creating big solutions for big problems. With M Auto we brought in a large number of women and transgender drivers. And we have a female leading a fleet of over 50,000 male drivers. There is absolutely no space for gender bias. We only look at opportunities and capabilities everywhere.

All of our vehicles are electric and designed to be in harmony with the environment. The goal was never to be just another EV company. But to be a company that recognizes problems and finds solutions. M Auto doesn’t want a future where we have space for regret of any kind. We are protecting the environment and empowering each and everyone who works with us.

M Auto Electric signs an agreement with PIA for the start of its activities and to start M Auto’s largest electric vehicle manufacturing unit in Africa in PIA Togo with the presence of Hon. Minister of Environment and Forest Resources Mr. Katari Foli-Bazi, Hon. Minister of Road, Rail and Air transport Mr. Affoh Atcha Dedji, Minister of Investment promotion Mme Rose Kayi Mivedo and Minister of Commerce, Industry and Local Consumption Mr. Kodjo Adedze. We have been working on this for the last 1 year and are aiming to employ 50% women. M Auto has already started its training for women mechanics and technicians.

  • M Auto is also aiming to set up the largest battery unit in Africa.
  • M Auto Togo factory will be producing 1000 units of bikes per day, 30,000 units per month and 60,000 units of battery per month.
  • We will be setting up a large dealer network in and around Africa.
  • Our heartfelt thanks to all our vendors and partner.
  • M Auto always believes in social entrepreneurship. Let’s take this vision forward for all the generations to come!
03 Juin, 20
ChargingMAuto No Comments

The drive behind the creation of M Auto

We don’t feel the need to do things according to the “norms”. We invest ourselves into creating big solutions for big problems. With M Auto we brought in a large number of women and transgender drivers. And we have a female leading a fleet of over 50,000 male drivers. There is absolutely no space for gender bias. We only look at opportunities and capabilities everywhere.

All of our vehicles are electric and designed to be in harmony with the environment. The goal was never to be just another EV company. But to be a company that recognizes problems and finds solutions. M Auto doesn’t want a future where we have space for regret of any kind. We are protecting the environment and empowering each and everyone who works with us.

M Auto Electric signs an agreement with PIA for the start of its activities and to start M Auto’s largest electric vehicle manufacturing unit in Africa in PIA Togo with the presence of Hon. Minister of Environment and Forest Resources Mr. Katari Foli-Bazi, Hon. Minister of Road, Rail and Air transport Mr. Affoh Atcha Dedji, Minister of Investment promotion Mme Rose Kayi Mivedo and Minister of Commerce, Industry and Local Consumption Mr. Kodjo Adedze. We have been working on this for the last 1 year and are aiming to employ 50% women. M Auto has already started its training for women mechanics and technicians.

  • M Auto is also aiming to set up the largest battery unit in Africa.
  • M Auto Togo factory will be producing 1000 units of bikes per day, 30,000 units per month and 60,000 units of battery per month.
  • We will be setting up a large dealer network in and around Africa.
  • Our heartfelt thanks to all our vendors and partner.
  • M Auto always believes in social entrepreneurship. Let’s take this vision forward for all the generations to come!
03 Juin, 20

Top 5 Myths about Electric Vehicles

• They take forever to charge – You might not be taking into consideration the charging patterns of an EV. Most EVs are charged overnight or maybe once every few nights. And even with long driving distances, superchargers can charge your EV fully in 30-60 minutes. Charging stations are being rigorously set up throughout parking spaces and in time charging EVs won’t be a challenge at all.

• They’re not economical – You’re not looking at the big picture. Maintaining an EV costs next to nothing. They have much fewer moving parts, and they don’t run on oil. And they last forever. And in 2021, even the price points are coming down to a point where an EV will cost half of what you’d pay for a fuel vehicle.

• Batteries are super expensive – Current EV batteries have a capacity of up to 90% after driving them for around 240,000 kilometers. The average driver doesn’t complete that distance. And even if you somehow manage to reach that target, EV companies offer you an 8-year guarantee. So don’t even worry about battery expenses.

• Not suitable for long-distance travel – The new age, global line of electric vehicles easily run for a distance of up to 340 kms without needing a charge. Long-distance travel will only be an issue if it’s for a distance of above 400 kms which is very rare for the average Indian driver.

• They’re not fast – There are electric race cars racing on grids worldwide. So if you’re wondering if your EV will complete your speed needs, they’ve got you covered.

03 Juin, 20
Solar EnergyMAuto No Comments

Why the challenges faced by electric vehicles are only temporary

Resistance to Change – With any new technology/concept comes a resistance to overcome. There was a time when smartphones posed resistance. So did the first aircraft. And as long as innovations happen, resistance to change is bound to follow. But the beauty of this resistance is, once overcome, there are endless possibilities. EVs are currently facing the “new technology” resistance barrier. But it’s only temporary.

Range and charging times – Filling your tank with petrol takes 5 mins. But charging an EV might take you anywhere between 4-16 hours. The thought of your vehicle running out of charge mid-journey is daunting. However, a lot of new innovations are coming up with more and more smart charging technologies and with time, there will be a solution to this as well. National charging station networks are already being set up and there are a lot of plug-in hybrid vehicles available for the moment

The cost – Yes, as of now personal EVs are expensive. They are being bought mostly by luxury car enthusiasts and people who can conveniently set up charging stations at their own homes. But that’s where the beauty of EVs in public transport lies. You get all the goodness and power of an EV but without the headaches! And with time, EVs will be available to people will all levels of income!

Experience the electric autos from M Auto, that take only 3 hours to charge on your usual plug point. You can ride this beauty for 120 kms until it is due for its next recharge.

26 Mai, 20
ChargingMAuto No Comments

Is India ready for Electric Vehicles?

Well, as of now, the answer to this question is pretty ambiguous. It is both a yes and a no situation.

In 2019, less than 0.5% of all car sales were EVs, however, this might not be a correct indicator of India’s EV preparedness. India sold 69,000 EVs in 2017-2018 and around 143,000 units in 2018-2019. In 2020, India sold about 231,000 EVs. This is a very strong growth rate. Around 97% of all EV sales in India have been two and three-wheelers which again tells you a story.

In this exact present, is India completely prepared for EVs? Probably not. A lot of charging stations, policies, etc. are yet to be implemented. But is transportation in India moving towards a strong electric future? The numbers say a big YES to that.

26 Mai, 20
Eco FuelMAuto No Comments

The most crucial component of an Electric Vehicle!

The battery is EVERYTHING.

And the batteries in EVs are not the same as the ones in fuel vehicles where they’re pretty much just a plug-and-play component. For electric vehicles, designing and manufacturing a good battery is THE most important step in making sure you’re creating a good vehicle.

EV batteries have a huge variety of sensors that detect everything from aging effects to self-healing capabilities. The battery decides every aspect of the vehicle from range to the convenience of recharging. It also decides the cost of the electric vehicle and the possible challenges it can face.

It’s also important for the consumers to understand the basics of the battery in their electric vehicles to understand both the power and the limitations that come with it.